• Ma Marche Républicaine

     

    Plutôt que de me rendre à la Place de la République d'où partait la Marche Républicaine qui rejoignait, par trois itinéraires, la Place de la Nation, j'ai préféré d'abord me rendre à la Porte de Vincennes sur les lieux de la prise d'otage.

    Pas du tout par voyeurisme, entendons-nous bien! Pas du tout pour voir du sang ou je ne sais quoi...

    Non, j'ai décidé de le faire pour me recueillir, pour prendre conscience, réellement, du drame qui s'y est joué cette semaine.

    A mon grand étonnement, il n'y avait pas énormément de monde mais, dès que j'ai aperçu l'enseigne "Hyper Cacher", j'ai immédiatement senti monter en moi une émotion intense et j'avoue que je n'ai pas pu retenir mes larmes.

    Curieusement, juste à cet instant, une légère ondée s'est mise à tomber, comme si le ciel, lui-même, se mettait à pleurer...

    Après cela, j'ai rejoint, non loin de là, la Place de la Nation où de nombreuses personnes se trouvaient déjà.

    Puis, par la rue du Faubourg Saint-Antoine, j'ai décidé d'aller à la rencontre de l'un des cortèges que j'ai intégré. Je suis donc revenu à la Place de la Nation qui, entre-temps, était noire de monde.

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :